Notre démarche

Circuit court :

Vente directe des produits du terroir

La Viande d'Henri est née de l'idée mais surtout de l’envie de proposer de bons produits issus des élevages locaux, sélectionnés avec soin.

Moins il y a d’intermédiaire, mieux on connaît l’origine de chaque bête et c’est ce que propose la Viande d’Henri : le choix du circuit court permet d’assurer une qualité de produit optimale, du ramassage de l'animal à l’assiette du consommateur.

Misant sur la qualité et la fraîcheur des produits du terroir, nos bouchers préparent tout dans notre atelier.

Vous pouvez retrouver de la viande bovine, de la viande de porc et de l'agneau.

Bien-être animal : la protection des animaux à l'abattoir

Les activités d’abattage sont réglementées et réalisées dans des établissements spécialisés et agréés par les services vétérinaires comme l’abattoir de Quintin Viandes : les agents des services vétérinaires doivent s’assurer du respect de la réglementation en vigueur relative à la protection des animaux au moment de leur abattage.
La protection animale de l’abattoir est un véritable enjeu puisqu’elle est directement en lien avec les conditions de travail et la sécurité des employés.
Point important : seuls les animaux propres et en bonne santé sont autorisés à être transportés vers l’abattoir et abattu.

Les étapes qui vont de la réception en bouverie jusqu’à la saignée sont organisées pour éviter au maximum tout stress pour les animaux, ils sont aussi placé dans les meilleures conditions possible afin d’assurer la protection et la sécurité des animaux et des hommes.
Etape 1 : les bouveries : elles sont spécialement aménagées pour faciliter le déchargement, la circulation des animaux, leur repos et leur abreuvement. La traçabilité et l’état de santé des animaux sont contrôlés par les opérateurs et les services vétérinaires.

Etape 2 : les couloirs de circulation et d’amené ont été spécialement conçu pour faciliter l’avancée des animaux, leur éviter toute blessure, et assurer la sécurité du personnel.

Etape 3 : l’immobilisation des animaux au moment de l’étourdissement est obligatoire ! Le matériel utilisé est adapté à chaque espèce pour limiter tout mouvement brusque des animaux et les risques de blessures, la mise en place de cette sécurité permet au personnel de travailler avec des gestes sûrs et avertis, et ainsi épargner tout stress aux animaux.
L’étourdissement est une étape obligatoire et essentielle. Elle permet l’insensibilisation pour rendre l’opération d’abattage indolore. La saignée est pratiquée le plus rapidement possible, c’est elle qui donne la mort de l’animal.

Expertise et formation des opérateurs : ces derniers reçoivent une formation spécifique en matière de protection animale. Cette formation permet de mieux comprendre le comportement et les réactions des animaux pour gérer leur manipulation et leur contention. De plus, elle permet de définir les moyens et méthodes à mettre en œuvre pour assurer la sécurité des personnes. En travaillant dans le calme et la sérénité, ces méthodes participent à la protection des animaux et au respect de leur bien-être.